Saint-Etienne - Concours des trophés

Virginie Valomet, marraine de Rodrigo Fabian Luschini, JA argentin

Publié le 19 avril 2019 | Mis à jour le 26 juin 2019
RETOUR AUX ARTICLES

Virginie Valomet, qui êtes-vous ?

Stéphanoise de naissance, je suis attachée à ma région dans laquelle j’ai réussi à me réaliser professionnellement en participant au développement commercial de plusieurs PME. J’occupe actuellement le poste de Responsable Export au sein de la société BV Sport, pionnière dans la recherche médicale sur le retour veineux depuis 1998. Je suis la marraine de Rodrigo Fabian Luschini, JA argentin à l’ENISE de Saint-Étienne.

 

En tant que marraine, qu’avez-vous accompli ? Pourquoi avez-vous eu envie de devenir marraine ?

Devenir marraine ? C’est l’histoire d’une rencontre avec Alexandra Custodio, Vice-Présidente de l’antenne de Saint-Étienne. J’ai tout de suite été séduite par le projet qui permet à la fois de mettre en lumière notre région mais aussi d’accompagner un étudiant pour qu’il se sente au mieux dans sa ville d’accueil. Ayant moi-même réalisé une année d’étude au Royaume-Uni, je connais les difficultés liées à l’expatriation temporaire et la création d’un nouveau réseau social avec les locaux.

En tant que marraine, j’ai partagé des moments de vie avec mon JA, Rodrigo, pour lui faire découvrir la ville avec des natifs. Je l’ai également aidé sur différents sujets comme la rédaction de son dossier pour le Trophée de l’Innovation.

 

Au sein de l’association, quel a été votre moment clé de cette année 2019?

Le moment clé de cette année a été la récompense de Rodrigo pour le Trophée de l’Innovation. Je crois que j’étais aussi émue que lui ! Quel bonheur de le voir récompensé après toute l’énergie déployée dans ce projet !

 

Rodrigo a été primé pour le Trophée “Innovation” pour son projet “La production d’énergie en utilisant les déchets de la production de la noix comme biomasse”. Comment l’avez-vous aidé à mener à bien son projet ?

Le sujet choisi par Rodrigo m’a immédiatement plu car je suis sensible au développement durable et à la protection de la planète. N’ayant pas l’expertise technique sur le sujet, je l’ai plutôt aidé sur la forme de son dossier (reformulation pour aider à la compréhension, mise en forme plus imagée…) Étant marraine junior, je tiens à remercier Serge Zarembowitch, parrain expérimenté, qui a également aidé Rodrigo en lui donnant des conseils quant à la manière d’expliquer son projet. Nous avons également organisé une soirée “oral blanc” pour le préparer à la soutenance de son dossier.

 

Quels sont vos conseils pour motiver les futurs parrains ?

Les JA, c’est une magnifique aventure humaine, riche de belles rencontres avec les étudiants internationaux mais aussi les parrains, certains deviennes des amis.

C’est également des moments de détente dans nos agendas bien remplis où nous partageons et échangeons sur nos cultures, autour de l’art, de mets culinaires, et d’accents qui nous font voyager.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Saint-Etienne

Présentation de l’association Jeunes Ambassadeurs au Brésil

LIRE L'ARTICLE
Saint-Etienne

Événement incontournable : Assemblée générale de l’association

LIRE L'ARTICLE
Saint-Etienne

Bilan 2019 et nouveautés 2020 du Programme de l’Association Jeunes Ambassadeurs

LIRE L'ARTICLE