Grenoble

Martin Zahner, Président de l’antenne de Grenoble

Publié le 9 juillet 2020 | Mis à jour le 9 juillet 2020
RETOUR AUX ARTICLES

En tant que Président de l’antenne de Grenoble, quel est votre rôle ?

Je vois mon rôle comme celui qui rassemble les personnes autour d’un projet commun. D’un coté les étudiants qui viennent de toutes les institutions membres à Grenoble et d’un grand nombre des pays et de l’autre côté les parrains/marraines qui viennent d’un panel très large d’entreprises. Nous tenons à faire vivre plutôt une grande famille qu’un cercle trop restreint. Je ne suis qu’un simple membre, comme tous les autres qui amènent tous, sans exception, leur expérience et leur talent.

Quelles ont été les motivations, selon vous, pour devenir Président de l’antenne de Grenoble ?

J’avais déjà aidé Serge Buisson à monter cette antenne de Grenoble. Quand il est parti, c’était logique de suivre ses traces et faire vivre cette belle idée. Beaucoup d’entre nous ont eu une expérience à l’international durant nos études et on aurait tous aimé tomber sur une association comme celle des JA.

Dans l’antenne de Grenoble, quelles ont été les activités phares proposées pour la promotion 2020 ?

L’année était malheureusement très impactée par l’arrivée du virus. Mais je mettrais 3 points importants pour l’antenne de Grenoble :

  1. Les JAfterworks au Novotel. C’est notre moment convivial. On se voit, on rêve, on construit, on s’entraide et on fait surtout avancer les choses.
  2. La visite historique de la ville. On voit la ville avec des yeux différents.
  3. La sortie de fin d’année au col de la porte. La balade dans la neige et la raclette pour célébrer la fin de l’année est devenu un must à Grenoble.

Au sein de l’association, quel a été votre moment clé de cette année ?

Il y avait deux, à mon avis. La sortie neige à Villard-de-Lans. C’était à l’origine une initiative de Grenoble mais toutes les antennes sont aujourd’hui associées – et c’est parfait.

Le 2ème point important cette année était le concours des trophées ; On a eu une dream team hyper motivée et très compètente ; Après quelques années d’absence, Grenoble est revenue avec un prix. C’est top !

Quels sont vos conseils pour motiver de futurs parrains / marraines ou futurs JA grenoblois à intégrer le Programme Jeunes Ambassadeurs ?

Soyez et restez vous-même. Gardez les yeux et les oreilles ouverts, soyez curieux et restez dans le partage.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Grenoble

Julia Liebchen, Relais Pays Allemagne

LIRE L'ARTICLE
Grenoble

Mohamed Nour Azzouzgagh, Relais Pays Maroc

LIRE L'ARTICLE
Grenoble

Emil Svajyan, Relais Pays Arménie

LIRE L'ARTICLE

Centre de préférences de confidentialité