Concours des trophées

Lauréats Promotion 2013 Concours des Trophées

Publié le 2 décembre 2019 | Mis à jour le 2 décembre 2019
RETOUR AUX ARTICLES

Meriwether BURRUSS, lauréate du 1er Prix

Originaire des Etats-Unis, étudiante à l’ENS Lyon et coachée par Pierre-Loïc CHANTEREAU (PLC CONSULTANT).

 « Concours international Tradi-Techno »

C’est de sa passion pour la couture qu’est né le projet de Meriwether. Son idée est simple: allier les savoir-faire textiles anciens, (le tricot, la broderie, la couture) et les technologies nouvelles (la géolocalisation, les technologies LED, les détecteurs de mouvements) pour relier le passé et le futur.

Pour concrétiser ce mariage surprenant, Meri compte organiser un concours international, créatif et annuel, véritable incubateur d’idées innovantes dans le domaine des circuits électroniques portables. Celui-ci réunira les meilleurs spécialistes français et américains dans les secteurs des nouvelles technologies et de l’artisanat manuel afin de stimuler l’innovation entre les deux pays.

Les équipes qui proposeront les meilleures innovations lors de ce concours, prévu pour mars 2014, pourront participer à deux événements majeurs des villes de Lyon et Boston, la « Fête des Lumières » et le festival « First Night ». De plus, cet événement annuel permettra d’établir une collaboration durable entre la région Rhône-Alpes et la région de Boston, notamment grâce à la participation réciproque d’écoles et d’université des deux pays au concours.

 

Kang LI, lauréate du 2ème Prix

Originaire de Chine, étudiante à l’EM Grenoble et coachée par Serge BUISSON (DELOITTE).

«  Du vin rouge au vin vert »

Avec un objectif à long terme de créer une Cité mondiale du Vin en 2016, à Yantai, Kang Li a voulu développer un projet qui permettrait la création d’une relation privilégiée entre l’Université du Vin de Suze la Rousse et le Changyu Castel de Yantai en Chine.

Face au constat inquiétant de la situation de l’environnement en Chine, ce partenariat a pour but de créer une viticulture écologique et une consommation durable du vin en Chine, grâce au développement d’une « âme chinoise du vigneron ». Kang espère qu’une telle relation entre la région Rhône-Alpes et sa région natale de Yantai permettra de véhiculer une culture du vin français, mais aussi de rendre le vin plus accessible à la population chinoise, notamment par son aspect plus responsable.

La collaboration entre l’Université du Vin de Suze la Rousse et le Château Changyu Castel encouragera le développement d’unlabel du club, mais aussi les rencontres entre les deux pays grâce à des conférences régulières et des formations liées aux thématiques écologiques.

 

Guilherme DIAS BORGO, lauréat du 3ème Prix

Originaire du Brésil, étudiant à l’ENISE et coaché par Alexandra CUSTODIO (LUSOFORMA).

 « Rencontres France-Brésil des Génies mécaniques »

C’est après avoir observé le potentiel de la région de Campinas de São Paulo et de la région Rhône-Alpes que Guilherme a décidé de développer un projet permettant d’enrichir la complémentarité des procédures d’ingénierie mécanique de ces deux régions en pleine croissance économique.

Son projet vise à intensifier les relations entre les entreprises du secteur industriel, via des conventions de stages, notamment grâce aux écoles brésiliennes de l’ UNICAMP (Université de l’état de Campinas) et de l’USP (Université de São Paulo) et aux écoles stéphanoises de l’ENISE et de l’Ecole des Mines de Saint-Etienne.

5 entreprises de chaque pays seront sélectionnées pour participer au programme et recevoir des stagiaires des écoles partenaires. Suite à cela, deux rencontres seront organisées, au Brésil et en France, afin de partager les expériences vécues, permettre un climat favorable à la création d’un réseau (Networking) mais aussi établir des préconisations qui permettraient d’intensifier ces réseaux.

 

Tatevik STEPANYAN, lauréate du Prix Coup de Coeur du Jury

Originaire d’Arménie, étudiante à l’Université Jean Moulin Lyon 3 et coachée par Nicolas TURIANSKI (CIC – LYONNAISE DE BANQUE).

«  Restauration Solidaire, conservons le passé et construisons le futur ! »

Le projet de Tatevik a été élaboré dans une volonté de partage et de conservation entre la France et l’Arménie. Son projet de restauration solidaire vise à mener simultanément, sur 3 semaines, des chantiers de restauration de monuments historiques à Montpezat sous Bauzon, en Ardèche et à Meghradzor, dans la région arménienne de Kotayk.

Ces chantiers seront menés par des équipes franco-arméniennes, afin que chacun puisse bénéficier des connaissances et des techniques de l’autre, notamment avec la technique ancestrale de la pierre sèche, très utilisée en Ardèche.

Ce projet s’inscrit dans le principe des chantiers internationaux et s’adresse particulièrement à des jeunes qui viendraient apprendre auprès d’artisans confirmés.

 

> Découvrez les projets des lauréats des autres promotions en cliquant ici : Concours des Trophées

Partager cet article sur les réseaux sociaux

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Concours des trophées

Lauréats Promotion 2018 Concours des Trophées

LIRE L'ARTICLE
Concours des trophées

Lauréats Promotion 2017 Concours des Trophées

LIRE L'ARTICLE
Concours des trophées

Lauréats Promotion 2016 Concours des Trophées

LIRE L'ARTICLE

Centre de préférences de confidentialité